Le courtier en ligne Bourse Direct

Lors de sa création, en 1996, le courtier en ligne Bourse Direct s’adresse principalement aux investisseurs importants et actifs ; mais, en janvier 2007, celui-ci va opérer un changement de politique en s’orientant vers une clientèle plus modeste grâce à une politique tarifaire agressive. Aujourd’hui, force est de constater que cette réorientation lui a été bénéfique puisqu’il gérait, en décembre 2009, 44 572 comptes, pour 1 832 572 transactions effectuées.

L’offre de Bourse Direct s’articule autour de trois offres, proposant des tarifs adaptés à des profils d’investisseurs distincts. La première d’entre elles, Premium, s’adresse aux investisseurs peu actifs effectuant des investissements d’un montant réduit, puisqu’elle propose des frais de courtage de 2,90 € pour une transaction de moins de 1 000 €, ou de 0,25 % du montant de celle-ci, avec un minimum de 5,80 €, pour des opérations dont la valeur est supérieure, le tout moyennant un abonnement mensuel de 5,95 €, offert dès le premier ordre effectué dans le mois.

La deuxième offre, appelée Platinium, s’adresse à des traders désirant effectuer des investissements d’une valeur plus élevée, elle leur propose alors des frais de courtage de 11,90 € pour un ordre inférieur à 7 500 €, au-delà de ce seuil ceux-ci sont ramenés à 0,18 % de la transaction. Ici aussi, l’abonnement mensuel, de 5,95 €, reste gratuit dès la première transaction enregistrée. De plus, dans la volonté d’offrir un maximum de possibilités à ses clients, Bourse Direct met à leur disposition un service de SRD ; pour ces deux offres, il en coûte alors, au titre de la commission retenue, un montant de 0,023 % du solde de la position par jour jusqu’à son bouclage, et en cas de report, un montant correspondant à 0,24 % de la valeur du placement, avec un minimum de 11,90 € est également perçu.

Trader, la troisième formule, s’adresse à des investisseurs plus actifs, puisque pour que l’abonnement soit offert, il convient d’effectuer pas moins de 25 transactions dans le mois, si ce chiffre n’est pas atteint, la somme de 9,90 € par ordre manquant reste due. Les frais de courtage s’élèvent alors à 9,90 € pour les mouvements de moins de 100 000 €, au-delà de ce plafond 0,18 % de la valeur du placement est prélevé. Là encore, le recours au service de SRD est possible, dans les mêmes conditions tarifaires que pour les offres Premium et Platinium, à l’exception des frais de report dont le montant minimum est rabaissé à 8,90 €.

Il faut également noter que si, de manière générale, l’orientation vers les petits épargnants est très marquée, puisqu’un capital minimum de 1 000 € seulement est nécessaire à l’ouverture d’un compte titres, la récente offre Elite montre, quant à elle, un retour vers les investisseurs plus importants, puisqu’elle est réservée aux traders disposant d’un encours s’élevant au moins à 50 000 € ; celle-ci permet, par ailleurs, de bénéficier gratuitement de l’ensemble des options, les autres formules voyant, pour ces mêmes services, leur tarif augmenter, par exemple, de 47 € pour disposer de l’accès au service de conseillers spécialisés, ou encore de 10 € pour disposer de l’outil d’analyse graphique.

Bourse Direct propose donc des tarifs intéressants pour toutes sortes de portefeuilles, même s’il convient de bien considérer les frais liés aux différentes options s’avérant être relativement coûteuses pour les débutants, alors qu’elles leur sont bien souvent indispensables pour les guider dans leurs investissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *