Les courtiers en ligne restent les moins chers pour passer ses ordres de Bourse, Frais de Bourse : le tout-gratuit, ce n’est pas pour demain

Afin de limiter les coûts de votre bourse, vous devez toujours comprendre ce que vous payez. L’ouverture d’un compte titres est généralement gratuite. Parfois, votre ancien courtier sera tenté de vous facturer le transfert de votre compte à la concurrence, mais l’effet est souvent indolore et de nombreux courtiers proposent un remboursement total ou partiel de ce montant.

Le principal point à garder à l’esprit concerne les frais perçus par votre courtier lorsque vous passez une commande, lorsque vous achetez ou vendez une action. Selon les intermédiaires, la commission de courtage peut être calculée en fonction de la taille de la commande, c’est-à-dire du montant total de la transaction, ou correspond à un montant forfaitaire.

Frais de garde

Les courtiers en ligne continuent d’afficher les taux les plus agressifs du marché, contrairement aux banques de réseau traditionnelles qui proposent souvent des prix prohibitifs. Cette différence s’explique principalement par le fait que les spécialistes des investissements en ligne n’accordent aucun droit de garde. Ces surcoûts, censés payer la conservation des titres et les opérations administratives, ne trouvent aucune justification réelle.

« Nous n’avons pas observé de changements de prix ces derniers mois qui nous incitent à bouger », explique Julien Vallet, directeur de Degiro en France. Le courtier néerlandais continue d’afficher les meilleurs prix du marché grâce à son modèle low-cost. Sa dernière offensive tarifaire sur Euronext Paris et Bruxelles revient à 1euh Février 2018, date à laquelle il avait éliminé les coûts fixes de 0,25 € par commande dans les transactions.

L’achat d’actions d’une valeur de 500 € ne coûte désormais que 0,20 € (0,04% du total), soit une réduction de plus de 50% par rapport à son prix précédent. Degiro estime que les économies réalisées par les investisseurs lors de la passation de commandes compensent largement le traitement défavorable de la taxe sur les dividendes, les clients du courtier n’étant pas encore considérés comme résidents fiscaux français.

Veuillez également noter que les tarifs imbattables de Degiro sont valables à Euronext Paris et Bruxelles, mais pas à Amsterdam, où une commission fixe de 4 € est fournie en plus de chaque commande.

Taux d’inactivité

Dans le classement des courtiers en ligne les plus compétitifs, Degiro suit de près Saxo Bank. Le coureur danois, qui avait son concurrent néerlandais entre les mains l’année dernière Binck, a également opté pour la stabilité des prix cette année. En janvier 2018, Saxo Bank avait ouvert la voie à une nouvelle baisse des prix à Degiro, en ramenant son propre prix à 0,085% par ordre sur Euronext, soit 0,43 € pour une transaction de 500 €, sans frais minimum.

Dans Bourse directe, toujours leader sur le marché des ordres exécutés, la transaction reste ancrée sous 1 €, à 0,99 € jusqu’à 500 €.

Le courtier a enregistré près de 2,2 millions d’ordres exécutés depuis le début de l’année, soit 6,8% de moins dans un contexte de marché marqué par une contraction des volumes de capitaux traités, notamment au premier trimestre.

Globalement, les acteurs historiques du courtage restent en position malgré les baisses de prix frappées ces dernières années par certains acteurs récents du marché français. Rien pour soulever les sourcils Boursorama, qui a facturé l’ordre de bourse de 1,99 € à 500 € pour son offre Discovery pour débutants depuis des années.

Attention cependant aux mauvaises surprises. Boursorama est l’une des rares banques en ligne qui facture des frais d’inactivité, si un nombre minimum de transactions n’est pas effectué dans un mois, une pratique courante dans les banques de réseau. Nous avons mentionné dans le tableau ci-contre l’offre deiDealing, mais notons que le courtier britannique impose, dans certains cas, des frais supplémentaires assez dissuasifs.

Du simple au triple

Dans les grandes banques traditionnelles, les taux varient du simple au triple, comme l’a souligné l’Autorité des marchés financiers dans sa lettre de l’Observatoire de l’épargne de février. Ainsi, pour une commande de 5 000 € chez Euronext Paris, le coût varie de 0,30% à 0,75% du montant de la commande. La police boursière rappelle également que les frais de courtage font une grande différence selon le canal utilisé. Par conséquent, une commande coûte deux à trois fois plus cher si elle est effectuée par téléphone ou agence.

Pour vous guider dans ce tarif maquis, nous avons calculé les coûts et les avons répertoriés dans trois tableaux. Le premier fait référence aux packages sans maintenance de compte. Correspond à des offres pour lesquelles aucun frais de garde ou frais supplémentaires ne sont dus et concerne les banques en ligne. La seconde se réfère aux packages dits «classiques» proposés par les principaux réseaux bancaires. Nous discutons également des coûts des ordres boursiers étrangers à la page suivante.


Les courtiers en ligne sont toujours les moins chers pour passer des ordres en bourse

Les courtiers en ligne sont toujours les moins chers pour passer des ordres en bourse
Les courtiers les moins chers

Forfaits classiques et sans compte: notre comparaison


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *