dim. Jan 29th, 2023

Les épisodes de froid peuvent avoir des répercussions sur vos canalisations. Il est relativement simple de prévenir les différents dégâts que le gel est susceptible d’engendrer. Nous vous proposons ici quelques solutions à titre préventif, ainsi que de précieuses informations sur la bonne attitude à avoir en cas de surprises désagréables.

L’importance d’une bonne isolation pour les canalisations

Une bonne isolation constitue indéniablement la mesure préventive phare pour que vos canalisations de plomberie passent l’hiver sans problème. Avant la saison la plus froide de l’année, prenez le temps de localiser les entrées d’eau dans votre logement, et de dégager les différents accès. Il est essentiel d’isoler les canalisations et de les conserver au sec. En règle générale, une température de -5°C est déjà susceptible de créer d’importantes fissures sur la durée. Les fuites et les inondations en découlent ensuite lorsque le dégel survient. Des équipements comme le chauffage peuvent aussi pâtir de ces températures trop basses en l’absence de précautions adéquates.

  • Toutes les canalisations qui se situent après le compteur d’eau sont en résumé concernées.
  • Les différentes canalisations qui se trouvent dans le vide sanitaire doivent également faire l’objet d’une attention particulière, de même que toutes celles où circule l’air froid.
  • Les tuyaux qui se trouvent à proximité des murs extérieurs sont les plus soumis aux effets du froid. Il est recommandé de sceller les fuites éventuelles de votre logement, afin de limiter les entrées d’air froid.
  • Les petits interstices dans les fenêtres, sur le pourtour des portes ou encore sur le boyau de la ventilation sont à colmater.

Quelles options pour isoler les tuyaux 

Pour préserver vos tuyaux, vous pouvez utiliser différents matériaux, ainsi que certaines techniques ayant fait leurs preuves.

  • Vous servir de la laine de roche en guise d’isolant pour envelopper vos tuyaux représente un barrage efficace contre les courants d’air froid. Mettre en place un coffrage isolant peut aider à parfaire la qualité de l’enveloppe isolante, mais aussi assurer une bonne protection de la laine de roche contre l’humidité.
  • Les câbles chauffants contre le gel sont des fils électriques qui sont en thermoplastique. Ces éléments s’installent sur les tuyaux de plomberie de votre habitation pour réguler la température en réchauffant systématiquement lorsque celle-ci passe en dessous de 5°C. Ces câbles sont disponibles dans des longueurs variées et peuvent couvrir plusieurs dizaines de mètres de canalisations si nécessaire.
  • Il est également possible de miser sur des manchons d’isolation. Ces produits ont un fort potentiel isolant et sont fabriqués en caoutchouc. Leur rôle est de protéger les canalisations contre le froid.

Pendant la saison froide : quelles précautions

Il est recommandé de laisser les portes des salles d’eau ouvertes pour que l’air chaud circulant dans les autres pièces du logement y entre. Une astuce simple consiste également à laisser couler de l’eau en un mince filet : cela permet d’éviter le gel. Si vous remarquez que l’eau ne coule plus ou ne sort que très peu, il sera nécessaire de réagir promptement.

  • Il suffit en général de suivre la canalisation en amont de votre robinet pour identifier la partie ayant gelé. Dans certains cas, une fissure ou une bosse vous aidera à trouver la zone en cause.
  • L’utilisation d’un sèche-cheveux ou un ruban de chauffage peut suffire dans certains cas à dégeler votre canalisation. Sinon, il faudra rapidement faire appel à l’expertise d’un professionnel.

Ces différentes mesures valent également si vous comptez vous absenter pendant les grands froids. Dans ce cas-là, il est aussi recommandé de régler le chauffage sur le mode hors gel, ou tout simplement de couper l’eau en prenant au préalable la précaution de vidanger votre installation.

Comment réagir en cas de sinistre

Si en dépit de vos précautions vous soupçonnez des dégâts sur vos canalisations en raison du gel, restez en alerte et surveillez régulièrement le compteur d’eau, même si aucune fuite n’est perceptible. Au moindre signe anormal de la consommation d’eau, n’hésitez pas à contacter un plombier pour vérifier l’existence de dommages.

En cas de dégâts importants (éclatement des tuyaux, inondation…), il faut savoir que les assurances peuvent opposer un refus de garantie ou encore appliquer certaines pénalités si votre responsabilité est engagée d’une manière ou d’une autre. Le recours à une contre-expertise après un dégât des eaux vous permettra de profiter d’une indemnisation plus juste, et de vous libérer d’un stress important. Le contre-expert Sinistra propose un accompagnement et une assistance de premier ordre en cas de désaccord avec votre assurance, pour l’établissement de rapports détaillés tout à l’avantage des sinistrés.

En définitive, une grande vigilance est nécessaire en saison hivernale pour éviter les désagréments dus à des canalisations gelées. En dehors des mesures de prévention, il importe de réagir rapidement en cas de problèmes. Rappelons que les dommages couverts par les compagnies d’assurances sont fonction des spécificités des contrats souscrits.

By Pierre